Au lieu de devenir cracheuse de feu, Emmanuelle Lepers s'est tournée vers la production.

Documentaire, fiction, web-séries, long-métrage : sa société PETIT DRAGON mitonne depuis sa caverne parisienne des projets internationaux et contemporains, fruit du kidnapping d'une bande innocente d'auteurs/réalisateurs atypiques et passionnés.